Shakira : « La justice prévaudra » dans son affaire d'évasion fiscale

Shakira est convaincue que « la justice prévaudra » en sa faveur lors de son prochain procès pour évasion fiscale en Espagne.

La popstar colombienne a été accusée par le gouvernement espagnol de ne pas avoir payé ses impôts dans le pays entre 2012 et 2014. Ils affirment qu'elle a passé plus de 183 jours par an en Espagne pendant cette période, faisant d'elle une résidente fiscale, tandis que son équipe affirme que sa résidence principale était aux Bahamas.

Dans une interview pour le magazine ELLE, la chanteuse de Hips Don't Lie a expliqué que, « par principe », elle avait choisi de combattre ces accusations devant les tribunaux plutôt que de régler l'affaire en privé. « Parce que je dois me battre pour ce en quoi je crois, parce que ce sont de fausses accusations, a-t-elle déclaré. Tout d'abord, je n'ai pas du tout passé 183 jours par an à cette époque. J'étais occupée à remplir mes engagements professionnels dans le monde entier. Deuxièmement, j'ai payé tout ce qu'ils prétendaient que je devais, avant même qu'ils n'engagent une action en justice. Donc à ce jour, je ne leur dois rien. Et enfin, j'étais conseillée par l'un des quatre plus grands cabinets de fiscalistes au monde, PricewaterhouseCoopers, j'étais donc convaincue que je faisais les choses correctement et en toute transparence dès le premier jour. »

La chanteuse de 45 ans a ajouté que le gouvernement n'avait aucune preuve à l'appui de leurs « affirmations fictives » et l'a accusé de s'être lancé dans une « campagne de presse salace » pour tenter de la forcer à régler l'affaire. « Mais je suis convaincue que j'ai suffisamment de preuves pour étayer mon cas et que la justice prévaudra en ma faveur », a-t-elle poursuivi.

Shakira a affirmé que le fisc espagnol l'avait à l'œil dès qu'elle avait commencé à sortir avec le footballeur espagnol Gerard Piqué en 2011. Elle a continué à voyager à travers le monde jusqu'à ce que leur fils aîné, Milan, aujourd'hui âgé de neuf ans, entre à l'école en 2014 et qu'elle s'installe à Barcelone.

« Pendant que Gérard et moi sortions ensemble, j'étais en tournée mondiale. J'ai passé plus de 240 jours hors d'Espagne, donc il n'y avait aucun moyen que je me qualifie comme résidente, a-t-elle répété. Le fisc espagnol a vu que je sortais avec un citoyen espagnol et a commencé à saliver. Il est clair qu'ils voulaient s'en prendre à cet argent quoi qu'il arrive. Même pendant les années suivantes, j'ai parcouru le monde, travaillant sans arrêt pendant ma grossesse ou avec Milan quand il était bébé, alors que ma césarienne venait à peine de se refermer. Ils savaient que je n'étais pas en Espagne le temps nécessaire, que l'Espagne n'était ni mon lieu de travail ni ma source de revenus, mais ils sont quand même venus me chercher, avec un but bien précis. »

Shakira et Gerard Piqué, qui se sont séparés cette année, ont également un fils de sept ans prénommé Sasha. La date du procès n'a pas encore été fixée.