Shakira dans la tourmente : la chanteuse soupçonnée d’une nouvelle fraude fiscale colossale

C’est un gros coup dur pour Shakira. La chanteuse est accusée par le parquet espagnol d’avoir fraudé le fisc. La somme évoquée ? Plus de 6 millions d’euros. Les faits remonteraient en 2018. En effet l’artiste aurait omis de déclarer cette somme dans ses revenus et son patrimoine. Elle aurait eu recours à une structure située dans les paradis fiscaux, selon les déclarations du ministère public espagnol. Il y a trois mois, le gouvernement espagnol a alors déposé plainte contre la chanteuse colombienne. Pour rappel, c’est la seconde fois que Shakira se retrouve dans le collimateur de la justice espagnole. En effet, le 20 novembre prochain, la chanteuse doit se présenter à Barcelone devant la Cour d’appel pour répondre au sujet de graves accusations. En effet, il est reproché à Shakira d’avoir escroqué le fisc espagnol à hauteur de 14,5 millions d’euros. Des faits qui se seraient produits entre 2012 et 2014. La chanteuse qui vivait avec Gerard Piqué en 2011 aurait conservé sa résidence fiscale aux Bahamas, qui est bien connue pour être un paradis fiscal. Autre sujet bien embêtant pour la chanteuse : Shakira figure parmi les noms cités dans les Pandora Papers.

Shakira nie les accusations dont elle fait l'objet

Rappelez-vous en 2021, en enquête d’un groupe de journalistes d’investigations a accusé plusieurs centaines de personnalités ultra connues d’avoir dissimulé de l’argent. La chanteuse colombienne, maman de deux enfants, (...)

Lire la suite sur Closer

Patrick Sébastien célibataire : son ex-femme Nathalie jamais loin, leur nouvelle relation bien particulière
Magali Berdah rattrapée par son passé : la papesse des influenceurs à nouveau aux prises avec la justice
"Mes enfants qui grandissent…" : Romain Duris fait de rares confidences sur sa vie privée
Meghan et Harry : le cadeau de mariage d’Elizabeth II bien moins onéreux que celui de William et Kate
Mort de Lady Di : cette demande de Bernadette Chirac face au corps de la princesse au prêtre qui la veillait