Shampooing : 10 gestes qui font toute la différence

Le lavage ne peut être efficace qu’après un bon brossage. Il élimine au préalable les résidus de produits coiffants, les poussières, les impuretés, les cellules mortes. Il permet en plus de bien répartir le sébum sur les longueurs. Brossez délicatement la chevelure sèche, des racines jusqu’aux pointes, pendant quelques minutes, avant de l’humidifier. Evitez autant que possible les brosses en métal et en matériaux synthétiques. Utilisez de préférence les modèles en bois avec des poils naturels, plus doux et en parfaite affinité avec la kératine du cheveu.

On aime :

En bois de hêtre. Brosse à cheveux, Soin de soi, 36 €. Nomade. La Brosse Unique by Olivier Lebrun, 75 €. Spéciale brillance. Brosse n°1, La Bonne Brosse, 120 €.

Pour un shampooing classique, inutile de laisser poser la formule. En revanche, si vous avez choisi une formule traitante (anti-pelliculaire, apaisante) ou repigmentante, laissez-lui quelques minutes pour agir.

Mettre plus de produit ne signifie pas nettoyer mieux. La bonne quantité ? L’équivalent d’une cuillère à café maximum pour l’ensemble de la tête. Si vous avez peur de surdoser, pourquoi ne pas vous laisser tenter par un shampooing solide ?

Le lavage doit rester respectueux. Surtout, ne frottez pas, pour ne pas exciter les glandes sébacées. Au contraire, faites bouger doucement le cuir chevelu avec la pulpe des doigts, par des mouvements circulaires.

Ce moment est aussi important que le lavage, car s’il reste des résidus de produit dans les cheveux, ils (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite