Signalement visant Le Graët : enquête ouverte pour harcèlement moral et sexuel

© Ruhaut Sandra / Icon Sport / ABACA

Depuis le 11 janvier, Noël le Graët a été mis en retrait de la présidence de la fédération par le comité exécutif.

Une enquête pour harcèlement moral et harcèlement sexuel a été ouverte lundi à la suite du signalement pour « outrage sexiste » visant le président de la la Fédération française de football Noël Le Graët, a indiqué mardi le parquet de Paris, sollicité par l'AFP.

Ce signalement a été effectué après le témoignage de Sonia Souid, agente de plusieurs internationales françaises, recueilli par les auditeurs de l'Inspection générale de l'éducation, du sport et de la recherche (IGESR), selon le quotidien « Le Monde ».

« La seule chose qui l’intéresse [...] ce sont mes deux seins et mon cul. »

L’agente réputée dans le milieu, avait dénoncé la semaine dernière dans différents médias, dont « L’Équipe » et « RMC », le comportement sexiste du président de la Fédération Française. Dans son témoignage, elle explique que lors d’interactions professionnelles « la seule chose qui l'intéresse, et je m'excuse de parler vulgairement, ce sont mes deux seins et mon cul ».

Elle raconte également la manière dont s’est déroulé un rendez-vous professionnel, dans une interview qu’elle a donnée à « BFMTV ». «  Je me rends à son appartement. Quand j’arrive il y a du champagne, je suis assez surprise mais je reste stoïque et j’attends. On échange, on parle de football féminin, sauf que Brigitte Henriques (ancienne vice-présidente de la FFF) ne vient pas et ne viendra jamais. » Elle rapporte également des propos que Noël...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi