Ce signe astrologique très exigeant à tendance à rester célibataire longtemps !

·2 min de lecture

Parmi les douze signes du zodiaque, le Capricorne est probablement le plus exigeant en amour ! Pour épargner son cœur et son temps, ce dernier ne prend pas la peine de se mettre en couple s'il sent que la relation est vouée à l'échec !

Si vous êtes Cancer ou bien Poisson, vous êtes probablement un véritable amoureux de l'amour ! Pour vous, il n'y a pas plus beau que deux être qui s'aiment et ce bonheur à deux tant recherché vous pousse à multiplier les relations à la recherche du vrai grand amour ! Un comportement amoureux qui peut abîmer votre cœur petit d'artichaut... Mais qu'importe, vous êtes persuadé qu'il faut savoir prendre des risques pour trouver l'âme sœur ! Une logique qu'un signe du zodiaque réputé pour être très cartésien ne comprend pas forcément ! Et pour cause, pour le Capricorne, rien ne sert d'embrasser une multitude de crapauds avant de trouver le prince charmant lorsque l'on peut s'épargner des relations vouer à l'échec ! Une méfiance qui explique pourquoi ce natif est considéré comme un éternel célibataire...

Le Capricorne (22 décembre - 20 janvier)

Très exigeant, le Capricorne a dans un premier temps beaucoup de mal à trouver une personne qui lui plaît et l'intéresse réellement ! La raison ? Ce signe de Terre a tendance à se concentrer sur les défauts plutôt que les qualités... Et rapidement, il ne voit plus que ça !

S'il lui arrive évidemment de trouver de temps à autre une personne à son goût aussi bien physiquement que mentalement, le Capricorne est également capable de tourner les talons à la dernière minute et de finalement pas pouvoir se mettre en couple. Très intuitif, ce natif à tendance à suivre son instinct et...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles