Que signifie le "jour du dépassement", exactement ?

Chaque année et depuis plus d'une vingtaine d'années, l'ONG de défense de l'environnement Global Footprint Network calcule le "jour du dépassement", date à laquelle l'humanité a épuisé toutes les ressources renouvelables de la planète. Ce sont deux scientifiques, Mathis Wackernagel et William E. Rees qui sont à l'origine du concept. En 1996, ils annonçaient que "si les tous les habitants de la Terre vivaient comme des Américains, nous aurions besoin de trois planètes."

En 2022, ce jour tombe aujourd'hui, soit le 28 juillet. C'est un jour plus tôt qu'en 2021 et en 2019. En 1990, il était défini au 11 octobre et en 23 septembre en 2000. Un véritable marqueur d'une crise environnementale dramatique.

Comment est-il calculé ?

Pour le déterminer, l'ONG se base sur les données de rapports de l'ONU en croisant "l'empreinte écologique par personne (la quantité de surface nécessaire à un humain pour s'alimenter, se déplacer, se loger...) et la biocapacité mondiale (capacité des écosystèmes à se renouveler) par personne", décrit France 24.

A noter toutefois que la méthode ne connait pas de consensus. Selon Linus Blomqvist, scientifique coauteur d'un article de 2013 qui en soulignait les limites, le jour du dépassement "ne prend pas en compte nos impacts environnementaux globaux, comme le changement d'affectation des sols", ainsi que la perte de la biodiversitén faisait-il remarquer à LCI en 2019, ni "les...

Lire la suite


À lire aussi

"28 jours pour le congé paternité, c'est un minimum"
Après 500 jours à vélo à travers le monde, voici leurs tips pour voyager à bicyclette
Une société indienne instaure 10 jours de congé menstruel (et c'est exceptionnel)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles