La silhouette phare du défilé Lanvin, décryptée par Bruno Sialelli

·1 min de lecture

Nommé directeur artistique de Lanvin en 2019, le créateur marseillais redonne un nouveau souffle à cette maison française fondée en 1889. Quelques minutes après la présentation de sa collection printemps-été 2022, Bruno Sialelli nous parle de la silhouette phare du show. 

Nourri de théâtre et de cinéma, Bruno Sialelli n’a pas pu s’empêcher de déclarer sa flamme à l’univers DC Comics, et plus particulièrement à ses figures phares Batman et Robin, lors du défilé Lanvin printemps-été 2022. Organisé à la salle Pleyel, dans le VIIIème arrondissement parisien, l’événement ouvrait ce septième jour de la Fashion Week de Paris tout en glamour et féminité. Robes de cocktail aux drapés parfaits, jupes aux volumes exagérés, imprimés fleuris, coloris pastel et manches ballon timides… les codes de la maison sont là, mais mixés à des détails stylistiques modernes à l’image de ces chaussures plateformes preppy et minaudières bijoux. « Avec ce qu’on vient de vivre, je pense que nous allons expérimenter un revival des Années folles, décrypte le directeur artistique de la maison, quelques minutes à peine après le show. C’est intéressant pour Lanvin de revisiter cette période de l’histoire car ça a été une époque de prospérité importante pour la maison. Je présage que nous allons vivre nos propres années 20s, avec notre lot de joies et d’opportunités, et surtout un énorme boom créatif. »

L’univers DC Comics s’impose quant à lui sur une robe à sequins griffée du visage de Robin, mais aussi sur une multitude de chemises, tops et baskets aux influences de Gotham. Pensé comme un hommage ultime aux bandes dessinées iconiques, la dernière silhouette du défilé rassemble les deux...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles