La silhouette phare de la nouvelle collection Germanier, décryptée par Kevin Germanier

·1 min de lecture

Jeune prodige de style, Kevin Germanier révolutionne le concept de mode éco-responsable à coups de perles, plumes et strass multicolores. En pleine Fashion Week de Paris, il nous décrypte la silhouette phare de sa collection printemps-été 2022. Rencontre. 

Si l’on devait résumer le travail de Kevin Germanier en deux mots, couleur et écoresponsabilité serait sans aucun doute ceux que l’on choisirait. Depuis la fondation de sa maison éponyme en 2018, le styliste suisse s’affaire à récupérer des pièces défectueuses récupérées chez des fournisseurs premium pour ensuite leur attribuer la touche Germanier. Quésaco ? Des perles, strass, cristaux et plumes multicolores, griffés sur ces vêtements que l’on pensait voués à l’oubli. Sous son œil expert, ces derniers retrouvent une seconde vie, prouvant que mode et respect de l’environnement ne sont pas complètement incompatibles. Et si l’upcycling est indissociable de son travail, lorsque nous discutons avec Kevin Germanier ce vendredi 1er octobre, il refuse de se pencher dessus trop longtemps. « Je ne reviens pas dessus parce que j’ai l’impression d’entendre parler de durabilité et d’écoresponsabilité constamment, au point que je ne supporte plus ces termes, s’amuse-t-il. Plus sérieusement, ce sont des choses que les créateurs devraient prendre en compte naturellement. Je ne m’en servirai pas comme argument de communication, même si c’est quelque chose qui fait partie de l’ADN de Germanier. » L’objectif cette saison ? « Aller encore plus loin dans le travail des perles en proposant des total looks. Après le Covid-19, on a besoin de s’amuser avec la mode. C’était le moment d’aller au bout de ce qu’on pouvait faire...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles