Ski alpin: le Norvégien Braathen raccroche à 23 ans sur fond de conflit avec sa fédération

"Thank you". Avec une vidéo sur les réseaux sociaux, vendredi 27 octobre, le jeune talent norvégien du ski alpin Lucas Pinheiro Braathen, vainqueur du petit globe du slalom l'hiver dernier, a annoncé la fin de sa carrière sportive à seulement 23 ans. Une décision qui pourrait être liée à un conflit avec la fédération norvégienne de ski.

"Je raccroche, c'est fini pour moi", a-t-il confirmé lors d'une conférence de presse à Sölden en Autriche, où il avait remporté sa première victoire en Coupe du monde en 2020 et où il devait concourir le 29 octobre. "Pour la première fois depuis au moins six mois, je suis heureux après avoir pris cette décision. Pour la première fois depuis des années, je me sens libre", a-t-il aussi dit.

"Pour que je puisse continuer à skier dans ce système, je ne dois pas seulement mettre mes rêves de côté. Je dois aussi mettre ma joie de côté. Je ne suis pas prêt à faire cela", a ajouté le fantasque skieur norvégien. "Cela dit, je suis heureux d'annoncer qu'à l'endroit (Sölden) où j'ai gagné ma toute première course en Coupe du monde (en 2020), je prends ma retraite", a souligné Braathen.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

La fédération "regrette" mais "respecte" cette décision

Le skieur et sa fédération sont en désaccord depuis plusieurs années sur le droit à l'image des athlètes et le conflit s'est amplifié cet automne quand le jeune champion, passionné de mode, a participé à une campagne publicitaire pour une marque de vêtements concurrente de celle qui sponsorise la fédération. La fédération norvégienne de ski avait annoncé cette semaine qu'elle allait lui infliger une amende. Après l'annonce de la retraite, les dirigeants norvégiens ont fait part de leur "surprise totale". "Je regrette sincèrement que Lucas en soit arrivé à cette conclusion", a réagi la présidente de la fédération Tove Moe Dyrhaug dans un communiqué. "En même temps, nous ne pouvons que respecter la décision qu'il a prise".

"Tu ne peux pas faire ça!!"

Peu après cette annonce, d'autres athlètes lui ont rendu hommage. "Tu ne peux pas faire ça!! Les mecs comme toi sont tellement importants dans notre sport", a immédiatement réagi le descendeur français Johan Clarey, qui a pris sa retraite en mars dernier à 42 ans. Même stupéfaction chez le triple médaillé mondial Felix Neureuther, qui a versé dans la boutade: "Je n'arrive pas à y croire! Si c'est à cause de la fédération, je peux t'épouser et ensuite tu pourras courir pour l'Allemagne. Ma femme serait tout à fait d'accord!"

Depuis 2020, Lucas Braathen a remporté cinq victoires en Coupe du monde. Il a décroché l'année dernière son premier trophée, le petit globe du slalom, après une superbe saison qui l'aura vu monter sept fois sur le podium en Coupe du monde, dont trois fois sur la plus haute marche (deux en slalom, une en géant). Son annonce choc a lieu alors que la Coupe du monde de ski alpin reprend ce weekend à Sölden, avec le slalom géant femmes samedi et le slalom géant hommes dimanche.

Article original publié sur RMC Sport