Skyr : voici ses bienfaits pour la santé

Ingrid Haberfeld
·1 min de lecture

Le skyr, cette spécialité laitière qui nous vient d’Islande, renferme plus d’un atout nutritionnel dans son pot.

Au rayon laitages, on trouve désormais le skyr, dont raffolent les Islandais, même si, en réalité, il est originaire de Norvège et a été introduit par les Vikings. C’est en quelque sorte le « yaourt du Nord », reconnaissable à ses gros pots (Danone, Les 2 Vaches, Siggi’s…). Signe particulier : sa consistance compacte mais onctueuse, entre un fromage frais et un yaourt grec. Côté goût : une pointe d’acidité à la première cuillerée, compensée par un arrière-goût légèrement sucré.

Une mine de protéines

Sa recette ? Du lait écrémé fermenté avec des bactéries lactiques, puis longuement égoutté afin d’en éliminer tout le lactosérum, également appelé petit-lait. C’est une étape clé de sa préparation, qui a pour résultat de concentrer sa teneur en protéines, des nutriments indispensables à nos muscles. « Le skyr en contient de 8 à 10 %, soit trois fois plus que le yaourt nature, dont la proportion est de 4,7 g pour 100g », souligne Brigitte Coudray, diététicienne et nutritionniste. Un atout pour ceux qui mangent peu ou pas de viande, dont les personnes âgées, et qui ont ainsi la possibilité d’augmenter leur apport protéiné. « Les sportifs peuvent aussi le prendre comme collation après leur entraînement pour favoriser la récupération musculaire ».

Un allié pour la ligne

Le skyr est fabriqué avec du lait écrémé et affiche naturellement un taux de matière grasse particulièrement bas...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi