Slasheurs : un nouveau mode d'emploi

Terrafemina18 juillet 2012

Ils cumulent les emplois par choix ou par besoin, ou même souvent les deux. Ce sont des slasheurs, des travailleurs multitâches dont on n’a pas fini d’entendre parler. Décryptage entre deux jobs.

 Slasheurs : un nouveau mode d'emploi
Slasheurs : un nouveau mode d'emploi


A 27 ans, Anaïs est community manager/styliste/attachée de presse/pigiste/mannequin. C’est une slasheuse, du nom de la marque de ponctuation, le slash, cette barre oblique signifiant l’accumulation. Et comme elle, de plus en plus d’actifs sont multitâches, par choix, par besoin ou les deux. Entrée sur le marché du travail en 2009, Anaïs a toujours eu plusieurs jobs : « Sauf peut-être quand j’étais étudiante et que je bossais comme vendeuse aux Galeries Lafayette ! Ensuite, j’ai trouvé un premier boulot mais à temps partiel, puis un autre. Je prenais tout ce qui arrivait. Je voulais laisser toutes les portes ouvertes et ne pas avoir à choisir entre l’écriture et le stylisme, surtout. » Et si Anaïs est devenue ultra-active par contrainte au départ, elle se demande à présent si elle pourrait encore « tout lâcher » : « aujourd’hui, je peux faire ce qui me plaît, je suis polyvalente ! ».

Un effet de génération

Car la multiactivité n’est pas toujours le résultat d’une difficulté économique. En réalité, selon le sociologue Serge Guérin, il existerait deux catégories de slasheurs : « La première, très diplômée, multiplie les jobs pour assouvir une passion. L’autre, pour cumuler des revenus et tisser du lien social. » Et pour ce spécialiste du travail des seniors, cette situation n’est pas propre à une tranche d’âge : « Cumuler les tâches, ça existe depuis un siècle ! Ce qui est nouveau, c’est que ce phénomène touche une nouvelle catégorie de personnes plus diplômées. Une catégorie qui jusque-là avait un parcours très normé. » Pour le sociologue, il existerait en fait un effet de génération : « Face à la crise, même les plus diplômés deviennent précaires et multiplient les statuts. Ils sont donc à la fois dans une quête de sens et de revenus. » Une situation que connaît (...)

Lire la suite de l'article sur terrafemina.com

« La génération Y change les codes du travail »
Les nouveaux modèles de travail : quand bien-être rime avec compétitivité
Reconversion : et si vous testiez votre nouveau job ?

Melt away dirt, oil and makeup!

Try our one-step facial cleanser for the ultimate clean or our cleansing wipes for Purity on the go! Natural oil extracts condition and refresh skin.

Your Dream Home Just Got Better

Parkside at Westphalia townhomes have an Upper Marlboro address near 495, a spa, sauna, game room, theater, pool, tennis courts and more. Low $300s.

Built For Your Busy Life

All our programs are 100% online pick your program and design your course schedule around your life.

Discover resort-style living in Warrenton

The Lakes at Brookside offers close-knit hometown living with Lakes, amenities & large yards right next to vibrant Vint Hill. From the $400s

Trade U.S. equities online for just $7.95.

Fidelity is lower than TD Ameritrade, Schwab, and E*Trade. Open an account today.

When the going gets tough. Why Get a Loan From Us?

We keep the tough going with 2,300 convenient locations, 6,500 helpful employees & a 97% customer satisfaction rating. Talk about strength in numbers.

TAG Heuer lance une nouvelle ligne

La marque développe l’Aquaracer Lady étanche à 300 mètres. Entièrement en céramique, elle est idéale pour les plus courageuses et téméraires, car inrayable et inoxydable. Parfaite pour les plongées dans le bleu de l’océan, tout en gardant de l’allure et du style.   Depuis les premières montres étanches signées par Edouard Heuer, le succès de ces garde-temps sport-chic a toujours été au rendez-vous et n’a, depuis, jamais fléchit. Et la maison n’a eu de cesse d’évoluer. Cette année, pour la première fois, TAG Heuer, lance une collection de montres entièrement en céramique, l’Aquaracer Lady. A lire aussi :  TAG Heuer: le chrono dédié à la course automobile Cela devrait ravir les plus aventurières car ce matériau, est inrayable et inoxydable. Mais ce n’est pas tout… Disponible dans plusieurs nouvelles versions, noires et blanches, avec ou sans diamants Pour s’accorder à tous ces maillots de bain, cette montre est disponible dans plusieurs nouvelles versions, noires et blanches, avec ou sans diamants. Cette large gamme de modèles est ultra-féminine et glamour. La lunette est en or rose 18 carats, et le mouvement à quartz avec affichage de la date. Elle est également disponible avec une lunette en acier et céramique ou PVD noir et or rose. Le prix varie selon les modèles, entre 1 750 euros et 3 350 euros. Il ne s’agit donc pas de la perdre à la première plongée mais le bracelet en céramique, extrêmement solide, soulage de ce genre d’inquiétude. Lire la suite sur ParisMatch.com