Slow flower : cultivez ces 35 fleurs choisies par Masami, ambassadrice Kenzo

La poésie qui habite tous les faits et gestes de Masami n’est pas feinte. Designer industrielle reconvertie en floricultrice militante, l’écouter parler de ses fleurs et de ses projets de création d’école donne immédiatement envie d’arrêter le temps. C’est certainement la raison pour laquelle cette jeune femme parisienne à mille lieues de l’univers du luxe a été choisie comme ambassadrice du parfum FLOWER BY KENZO L’ABSOLUE. Et c’est aussi pour cela que nous lui avons demandé de partager avec nous un peu de son univers en 35 fleurs à l’occasion des 35 ans du magazine ELLE Décoration.Parce que derrière cette belle image il y a aussi une belle collaboration, nous avons voulu comprendre le mécanisme de cette collaboration du Monde d'après proposé par Kenzo Parfums. Comment ont-ils choisis de s'associer avec la singulière floricultrice, unique professionnelle à avoir un champ de fleurs en plein Paris, devenue ambassadrice de leur parfum Flower by Kenzo l'Absolue ? A l'occasion de la célébration des 35 ans du magazine ELLE Décoration, Masami Charlotte Lavault a pris non seulement le temps de nous raconter cette jolie histoire mais aussi d'offrir, en guise de bouquet d'anniversaire, la sélection de ses 35 fleurs préférées parmi les 300 espèces qu'elle cultive.Lire également >> Mathilde Bignon et Audrey Venant, les petites marchandes de rosesAu commencement de cette collaboration entre Masami et Kenzo Parfums l'horticulture locale et de saison était fournisseur de la marque qu'elle livrait en fleurs locales pour les événements qu'elle organisait. Quand la marque lui a proposé de devenir ambassadrice de son parfum emblématique elle n'en est pas revenue : " j'étais très étonnée car je pensais que le luxe ne s'adressait pas aux gens comme moi qui passent la journée dans la terre". Passée la surprise elle reconnaît avoir été plutôt intéressée par le fait que le luxe sorte de ce carcan constitué de mannequins, d'actrices et de gens célèbres souvent élus ambassadeurs. Elle s'est alors interrogée sur le produit qu'elle allait représenter "on a parlé production, commercialisation : tout est étudié de façon écologique et streamliné". La rencontre semblait pourtant déjà écrite : une double culture franco-japonaise que la jeune femme partage avec le fondateur de la Maison Kenzo, une passion commune pour les fleurs et cet engagement pour un monde plus beau... "Choisir une agricultrice comme égérie, c’est contribuer à changer l’imaginaire du luxe, à en faire un luxe discret, un luxe à soi, au-delà des signes extérieurs de richesse, et bien plus du côté de la simplicité, du vivant." Masami, horticultrice et ambassadrice Kenzo Parfums"Grandir en France en n'étant pas blanc n'est pas facile, mais la seule asiatique que je voyais étant petite se trouvait dans la publicité Kenzo. On commence maintenant à comprendre que la représentation est importante et que les marques ont un rôle immense dans ce que l'on considère comme beau et ce qui mérite de la considération. Le luxe peut montrer de nouveaux schémas." Aujourd’hui, Masami projette d’ouvrir une école dédiée à la floriculture responsable pour sensibiliser le monde à l’urgence de revenir à une agriculture raisonnée, raisonnable et respectueuse de l’environnement. En la choisissant comme ambassadrice Kenzo Parfums s'engage valorisant ce travail qui consiste à transmettre pour aider à changer les réflexes et les mentalités et montrer à tous combien l’écologie peut être séduisante. D'abord installée dans son champs, Plein Air Paris, première ferme florale urbaine de France, où elle cultive ses fleurs en biodynamie, dans le respect des saisons et de la nature, sans serres ni pesticides, l'école sera agrandie l’année prochaine grâce à la création d’une nouvelle ferme à Rambouillet, en collaboration avec les fleuristes Désirée Fleurs. Pour nous donner sa liste de fleurs préférées Masami nous a d'abord répondu qu'elle n'avait pas de fleur préférée. Comme un humain une plante a des besoins, il y a des caractères différents et on ne les connait pas sans vivre avec, nous explique-t-elle. Elle cultive entre 250 et 300 espèces différentes dans son champ aujourd'hui et l'avoue : "c'est excessif et cela a peu de sens économique mais plein de sens culturellement". Parmi toutes ses fleurs elle a cependant pris le temps de nous raconter ce qui la séduit chez 35 d'entre elles. Toutes sont parfumées, souvent originales et font l'objet d'une petite histoire de culture. Des descriptions sensibles et érudites dont on ne se lasse pas. Voici donc les 35 fleurs coup de coeur de Masami : 35 fleurs à bouquet originales et parfumées

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles