SNCF : Voici le bon plan pour profiter de réductions canon durant l'été

·1 min de lecture

Vous avez envie de vacances et vous souhaitez prendre le train parce que c’est plus écologique ? Les prix sont trop chers et vous ne savez pas comment faire pour avoir des tarifs réduits ? Sachez qu’il est possible de réduire le coût de son billet. Version Femina vous explique tout dans cet article.

Le billet congé annuel, vous ne savez pas ce que c’est ? Il fait partie de l’un des huit tarifs sociaux décidés par l’État pour avantager “certaines catégories sociales au transport ferroviaire.” Ce billet vous donne accès, une fois par an, à un tarif réduit. Et ça fonctionne pour un aller-retour durant le temps d’un congé annuel. Il existe depuis le 1er août 1936, depuis la mise en place des premiers congés-payés. Et de nombreuses personnes peuvent en bénéficier. Ceci inclus :

  • Les salariés Français ou vivant à l’étranger

  • Les fonctionnaires

  • Les travailleurs à domicile

  • Les artisans et les agriculteurs

  • Les demandeurs d'emploi bénéficiant d'une allocation chômage

  • Les stagiaires de la formation professionnelle

  • Les retraités et pré-retraités (ayant une pension par la Sécurité sociale)

Vous pouvez bénéficier d’une réduction d’au minimum 25% pour un aller-retour sur 200 kilomètres. Elle s’applique sur le Plein Tarif Loisir (excepté les Ouigo et les tickets Prem’s). Et la ristourne peut atteindre jusqu’à 50% si vous décidez de régler avec des chèques vacances au moins la moitié du billet. Dans les TER et les intercités, la réduction s'applique sur le tarif indiqué en 2ᵉ classe "hors compléments éventuels quelle que soit la classe empruntée" précise le Ministère de l'Intérieur.

Vous avez la possibilité d'utiliser ce droit comme vous le souhaitez “dans la...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles