SNCF Connect : des passagers paient des amendes exorbitantes suite à un bug, la SNCF ne rembourse pas

Andrey Kremkov

L'application SNCF faisait peau neuve le mardi 25 janvier 2022. Dans un look plus sobre aux couleurs noires et bleues, SNCF Connect avait pour objectif de faciliter l'achat de billets de train sur smartphone. Malheureusement, les bugs ont débuté dès son lancement. C'est du moins ce que révélait Europe 1 samedi 19 février 2022. Sur les réseaux sociaux, et notamment sur Twitter, un nombre incalculable d'internautes ne cessent de pointer du doigts les absurdités de l'application (outre les prix exorbitants des billets). Avec le temps, il semblerait que les problèmes ne soient toujours pas résolus. Dans une enquête publiée mardi 20 septembre 2022, RMC évoque, entre autres, un cas particulier suscitant la colère des usagers. En effet, si les passagers dénoncent des bugs et une mauvaise ergonomie de l'application, ils pointent notamment du doigt la difficulté de changer le nom du voyageur au moment de la réservation. Lors des contrôles à bord des trains, il arrive que les amendes tombent et la justification des bugs ne semble pas convaincre la SNCF...

Au mois de mai 2022, Fabienne, interrogée par RMC, va faire les frais des difficultés rencontrées sur SNCF Connect. Cette mère de famille achète un billet de train Rennes-Paris pour sa fille. Elle utilise son téléphone et lance sa recherche : il ne reste que quatre places, alors Fabienne s'empresse de réserver le trajet. Problème : elle ne parvient pas à changer son nom, inscrit dans l'application, pour y inscrire celui de sa fille. Dans (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite