SNCF : Disparition des machines à composter, désormais comment valider son billet ?

Pexels

C'est la fin d'une ère dans les gares de France. Ce vendredi 6 janvier, nos confrères de BFMTV ont annoncé le retrait progressif en 2023, des 3 000 machines jaunes pour composter les billets de trains. Cette annonce fait écho à la suppression en novembre dernier, des longs billets cartonnés pour les grandes lignes qui avaient déjà été remplacés par des formats tickets de caisse.

Ces composteurs, tout d'abord mécaniques, avaient été installées dans les gares dans les années 1980 et constituaient un passage obligatoire avant de pouvoir monter dans le train. Dans les années 2000, ils avaient été remplacés par des bornes jaunes, cette fois-ci électroniques. Mais voilà, tout bascule à partir de 2010 avec l'arrivée des billets électroniques. Au fil des années, ces bornes sont devenues de moins en moins nécessaires puisque la SNCF a assuré à nos confrères que : "plus de 99 % des titres de transport TGV-Intercités sont aujourd’hui digitalisés. Sur les TER, seuls 4 % des titres nécessitent encore d’être compostés. En résumé, selon les lignes, 96 à 99 % des billets sont désormais numériques."

A noter également qu'autrefois, un billet était valable deux mois. Il était donc absolument nécessaire de le composter pour éviter qu'un voyageur ne l'utilise plusieurs fois. A présent, ils sont pour la plupart valables à une heure et une date indiquée. Plus besoin, donc, de les valider.

Pour justifier cette suppression, la SNCF avance également le coût important de l'entretien de ces 3 000 bornes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite