Comment soigner ses herbes aromatiques

Prenez soin de vos herbes aromatiques et elles prendront soin de vous. Pour conserver des plantes aromatiques en bonne santé quelques connaissances des principales maladies et ravageurs qui les guettent est utile. Conseils de Susan Betz, auteur du livre « Un jardin aromatique dans mon salon ! », pour vos plantes d’intérieur ou d’extérieur.

Les aromatiques nous offrent une opportunité fascinante de découvrir toute une diversité culturelle, géographique et économique. Elles démontrent qu’il existe d’innombrables approches pour comprendre le lien fort qui unit les humains et les plantes. Mais si vous associez plusieurs aromatiques, choisissez des plantes de tailles, formes, textures et teintes variées, veillez à ce qu’elles aient les mêmes besoins en matière de lumière, arrosage et terreau.

QUELQUES ASTUCES POUR VOS AROMATIQUES

  • À l’exception des géraniums odorants et du romarin, ne laissez pas fleurir les herbes en hiver, cela nuirait à leur croissance. Supprimez les boutons floraux pour que la plante consacre son énergie à la production de belles feuilles.

  • Comme les humains, les plantes n’apprécient guère l’eau traitée chimiquement. Utilisez de l’eau de pluie ou filtrée pour l’arrosage. Si vous vivez en ville, avec une eau du robinet chargée en chlore, remplissez l’arrosoir plusieurs heures avant d’arroser, ce qui permet au chlore de s’évaporer et à l’eau d’être à température ambiante.

  • Une ancienne tradition jardinière dit que les racines des plantes fraîchement rempotées adhèrent aux parois des pots en terre cuite humides ou sales. Nettoyez toujours les pots avant le rempotage. Faites tremper quelques heures dans l’eau les pots en terre cuite neufs pour que les parois soient saturées en eau et ne « pompent » pas...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles