Soleil : 7 gestes bonne mine

Le secret d’un teint frais et joliment hâlé ? Commencer par bien se protéger des agressions extérieures. Et, surtout, miser sur des valeurs sûres.

1. Se protéger de la lumière bleue

D’une longueur d’onde comprise entre 400 et 500 nano- mètres, la lumière bleue fait partie de la lumière visible. Pour- quoi en parle-t-on autant actuellement ? Parce que nos chers écrans de smartphones et d’ordinateurs, sur lesquels nous pas- sons de plus en plus de temps, en émettent, et ça n’est pas une très bonne nouvelle pour notre peau. « C’est la même chose que pour les UVB : on en reçoit au quotidien, cependant leur dose devient vraiment problématique quand on s’expose sur la plage au soleil l’été. Chaque jour, on reçoit de la lumière bleue par la lumière visible, mais, face aux écrans pendant des heures et à une distance proche, on en prend une dose bien plus forte », souligne le cosmétologue indépendant Lionel de Benetti. Les méfaits de cette exposition intensive ont été mesurés via des tests en labo sur des cultures de cellules. « Cette lumière à 470 nanomètres crée un stress oxydatif qui altère les membranes cellulaires et entraîne une dégénérescence du métabolisme de la cellule », indique le scientifique. La recherche Clarins a montré en outre que la lumière bleue diminuait la présence de deux enzymes de défenses essentielles : l’enzyme GSR antioxydante baisse de 68 % et l’enzyme GSTM1 détoxifiante, de 54 %. Le résultat sur la peau est une accélération du vieillissement, notamment l’apparition de taches qui brouillent l’homogénéité du teint. Pour s’en...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles