Sommeil : gare aux compléments alimentaires à base de mélatonine

ISTOCK / LightFieldStudios

Ils sont très appréciés par les personnes qui n'arrivent pas à trouver le sommeil : les compléments alimentaires à base de mélatonine. Cependant, ils ne conviennent pas à tout le monde et peuvent s'avérer dangereux pour la santé, comme l'indique une étude menée en 2021 par la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

La DGCCRF indique, dans un communiqué publié le 15 novembre 2022, que ces compléments alimentaires ne peuvent pas être consommés par tout le monde, en particulier les enfants et les femmes enceintes. Elle révèle aussi que le consommateur n'est "correctement informé sur la dose de mélatonine nécessaire pour obtenir l’effet annoncé".

Souvent appelé "hormone du sommeil", la mélatonine est selon, l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), "une petite molécule synthétisée dans notre cerveau, dont l’action soporifique aide à s’endormir". Elle est également présente dans de nombreux compléments alimentaires, qui garantissent un meilleur sommeil. D'ailleurs, le marché des compléments alimentaires à base de mélatonine connait une réelle expansion puisque la DGCCRF souligne que plus de 700 nouvelles références ont vu le jour ces dernières années.

Cependant, il y a un bémol : si la consommation de ces compléments alimentaires est déconseillée aux personnes souffrant de maladies inflammatoires ou auto-immunes, aux femmes enceintes ou allaitantes, aux enfants et aux adolescents, comme l'a annoncé (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite