Sommeil : hommes et femmes ne passent pas (du tout) les mêmes nuits

·2 min de lecture

Les femmes rencontrent davantage de problèmes de sommeil que les hommes. Elles dorment moins bien et se réveillent davantage la nuit, selon une étude réalisée par la société de matelas Simba*.

64,5% des Français souffrent actuellement de problèmes de sommeil, selon les derniers chiffres publiés par Santé Publique France. Une proportion, exacerbée par la crise sanitaire, qui a de quoi faire pâlir... et qui atteint des niveaux encore plus élevés dans certaines régions de l'Hexagone. L'Auvergne-Rhône-Alpes détient le triste record des problèmes de sommeil : 68,8% de sa population ne dort pas bien. A l'inverse, c'est en Bretagne que les nuits sont les plus paisibles (57,1%).

Plus on est modeste, moins on dort bien

Les Français ne sont donc pas tous égaux devant la somnipathie. Au-delà de la zone d'habitation, la catégorie sociale à laquelle ils appartiennent joue aussi. Tragiquement, plus on est pauvre, moins on dort bien. Lors d'un sondage réalisée au mois d'avril dernier**, 29% des catégories modestes (qui gagnent entre 893€ et 1 318€ par mois) déclaraient avoir ressenti des problèmes de sommeil durant la semaine précédant l'enquête, contre 11% des catégories aisées (plus de 2 465€ par mois).

A découvrir également : Combien de temps les Français dorment-ils vraiment la nuit ?

Les femmes ont davantage de problèmes de sommeil que les hommes

De même, hommes et femmes ne passent pas les mêmes nuits. Selon une étude récemment réalisée par la société anglaise de matelas hybride Simba, les dames souffrent davantage de problèmes de sommeil que les messieurs.

Elles dorment moins bien

71% des hommes...

Lire la suite sur Femina.fr

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Attention, mal dormir, et en plus ne pas le savoir, c’est extrêmement dangereux pour votre santé" :

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles