Sommeil de mauvaise qualité : les femmes plus touchées que les hommes

D’après une récente étude, les femmes ont 1,5 fois plus de risque de ne jamais ou de rarement se réveiller en se sentant totalement reposées, contrairement aux hommes. En effet, la qualité de leur sommeil serait moins bonne. Décryptage.

Des recherches de l’American Academy of Sleep Medicine ont mis en évidence les inégalités entre les hommes et les femmes en matière de sommeil. En effet, la gent féminine aurait plus de difficulté à avoir un sommeil de qualité. Un phénomène qui aurait d’ailleurs des conséquences sur leur quotidien et leur santé.

À lire aussi >> Sommeil : seulement 5 % des personnes ont le sentiment de dormir suffisamment

Un sommeil de mauvaise qualité qui a des conséquences sur le quotidien des femmes

Pour réaliser ce sondage publié en février 2022, plus de 2 000 adultes ont été interrogés aux États-Unis. Résultat ? Un tiers des personnes questionnées seulement affirment se réveiller le matin en étant reposées. D’ailleurs, les femmes sont près de deux fois plus susceptibles de ne jamais se sentir en forme dès le réveil. À noter, les personnes âgées de 35 à 44 ans sont les plus concernées par la situation.

Une mauvaise qualité de sommeil qui a des conséquences sur la vie quotidienne des femmes puisque 81 % d’entre elles affirment souffrir de somnolence, contre 74 % des hommes. Un véritable fléau qui impacterait leurs activités au quotidien. Au total, 44 % des femmes affirment être confrontées régulièrement à ce type d’inconvénients. Or, cela serait difficile à vivre comme l’explique le Dr Seema Khosla, directrice médicale du Centre pour le sommeil du Dakota du Nord et présidente du comité consultatif de sensibilisation du public...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Attention, je m’inquiète en tant que médecin, il y a une conséquence du Covid dont personne ne parle"

À lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles