Sophie Davant partage un tendre et rare cliché avec sa fille Valentine

Sophie Davant s'est fait une place de choix dans le paysage audiovisuel français et dans le coeur des téléspectateurs. Personnalité médiatique reconnue, elle ne chôme pas. Chaque jour, elle présente l'émission Affaire conclue sur France 2. L'année 2020 s'annonce également riche en projets pour l'animatrice. Alors qu'un nouveau numéro de son émission La lettre est prévu pour janvier, elle devrait aussi jouer dans une fiction prochainement. "Ça m'amuse, c'est une expérience… J'ai travaillé à l'élaboration d'un personnage qui ne soit pas très éloigné de moi, sans être moi", avait-elle confié sur RTL en décembre dernier. Lorsqu'elle n'est pas sur les plateaux de télévision, elle essaie de passer le plus de temps possible avec ses enfants Nicolas, 26 ans, et Valentine, 24 ans. La présentatrice est proche de ces derniers même si elle veille à ce qu’ils ne soient pas trop exposés. Mais cette fois-ci, elle a fait une entorse à la règle en dévoilant un joli cliché avec sa fille, Valentine, née de son union avec Pierre Sled.

⋙ Sophie Davant gênée face à Bruno Guillon en revoyant son énorme gaffe avec l'animateur (VIDEO)

Comme d'autres personnalités, Sophie Davant a décidé de passer ses vacances au ski. Et l'animatrice était accompagnée de sa cadette. "Mère et fille a 2850m au sommet du mont valaisan", a-t-elle écrit en légende. Les internautes ont été conquis par le cliché. "Vous êtes deux belles femmes", "Mon Dieu, une grande et une jolie fille", "Trop jolies la mère et la fille", "Les chiens ne font pas des chats ! Charmante complicité mère-fille !", "Vous êtes magnifiques", "Deux jolies personnes souriantes en vacances Sophie votre fille peut-être fière de sa maman de son parcours. Un plein d'énergie pour la rentrée", peut-on lire.

Alors que Sophie Davant reste très discrète sur sa vie privée, elle se confie parfois sur ses enfants. En 2015, elle avait confié au Parisien que les problèmes que sa fille avait rencontré à l'adolescence. "Elle a ressenti le besoin de tout contrôler,

(...) Cliquez ici pour voir la suite