Sophie Davant publie une rare photo avec sa fille Valentine… et la ressemblance est frappante

Qui est la mère, qui est la fille ? On n’oserait tout de même pas faire la blague… mais presque. Mardi 19 mai 2020, Sophie Davant n’a pas pu s’empêcher de publier une adorable (et très rare !) photo d’elle au côté de sa fille Valentine Sled sur son compte Instagram. Une magnifique jeune fille de 24 ans, née le 27 novembre 1995 du mariage entre l’animatrice Sophie Davant et le journaliste Pierre Sled. Cette union aura également vu la naissance de Nicolas, le 24 juillet 1993. Sur le cliché, on peut voir la mère et la fille en train de prendre un selfie devant la Seine lors d’une balade dans Paris. Lunettes rondes, sourires éclatants et chevelures blondes comme les blés : à part la longueur des cheveux (et la différence d’âge, osera-t-on dire), rien ou presque ne pourrait les différencier. D’ailleurs, dans les commentaires, les abonnés ont été nombreux à le souligner. “Belle belle journée ! Merci pour vos adorables messages !”, écrit l’animatrice d’Affaire Conclue en guise de légende, en ajoutant le hashtag “Amour inconditionnel.” Ses remerciements font suite aux nombreux messages reçus pour ses 57 ans, célébrés ce mardi 19 mai. La veille, Sophie Davant avait également fait sensation sur les réseaux sociaux en publiant la photo d'une jolie table bien dressée… et d'une assiette bien remplie. “Ma fille Valentine aux fourneaux hier soir pour me concocter ce joli dîner d’anniversaire : carré de veaux, tombée de poireaux, poêlée de champignons, petites pommes de terre dorées, un délice ! Merci ma puce, tellement heureuse de te revoir !” écrivait Sophie Davant le 18 mai.

Des retrouvailles après un confinement loin de Paris

Depuis le début du déconfinement, Sophie Davant profite de retrouvailles chaleureuses en famille. Il faut dire que l’animatrice était, pendant toute la durée du confinement, recluse dans sa maison, en Normandie, loin de ses deux enfants, Nicolas et Valentine. Le bonheur de les retrouver doit être d’autant plus grand ! Surtout que les téléspectateurs ne l’ont

(...) Cliquez ici pour voir la suite