La sophrologie et la méditation peuvent soulager les troubles sexuels

La rédac

Les troubles sexuels résultent souvent de facteurs à la fois biologiques, environnementaux et psychologiques. Cependant, quelle que soit leur cause majeure, la sophrologie et la méditation ont démontré qu’elles pouvaient apporter un accompagnement bénéfique.

Dysfonction érectile, baisse de libido, difficulté à atteindre l’orgasme… si certains troubles de la sexualité peuvent avoir une origine « mécanique » (physiologique), la plupart possèdent aussi une composante psychologique. La sophrologie et la méditation agissent à ce niveau et aiguisent aussi l’éveil des sens.

La sophrologie pour réactiver une libido en berne

Créée dans les années 60 par le neuropsychiatre colombien Alfonso Caycedo, cette technique psychocorporelle repose sur des relaxations dynamiques qu’elle associe à des visualisations positives inspirées de l’hypnose. Elle combine ainsi une action sur le corps et sur le mental pour obtenir un état de détente à la fois physique et psychique.

La séance type commence par un exercice de relaxation, puis enchaîne des respirations profondes qui libèrent les tensions liées au stress – on inspire, on bloque l’air en contractant le corps et, ensuite, on souffle très fort, par exemple. Une fois la personne profondément relaxée, le sophrologue lui propose de porter un regard positif sur soi, en se remémorant un épisode où elle s’est sentie fière et compétente, ou de visualiser un souvenir plaisant lié à la sexualité, selon le problème qu’elle cherche à dépasser.

Cette méthode agit donc sur le stress, qui est une composante de toute dysfonction sexuelle, mais elle corrige aussi les émotions négatives liées à un souvenir traumatisant, le manque...

Lire la suite sur Femina.fr

Ce contenu peut également vous intéresser:

A lire aussi