"Je suis sortie de là complètement traumatisée et humiliée", Jacques Doillon accusé de viols, deux femmes témoignent

Deux femmes ont brisé le silence, samedi 6 juillet 2024 sur l’antenne de BFMTV, pour accuser le réalisateur Jacques Doillon de viols et tentative de viol. Ces témoignages poignants sont venus s’ajouter à une série d’accusations de violences sexuelles portées contre lui et le réalisateur Benoît Jacquot. Le premier témoignage émane d'Aurélie Le Ro’ch, une auteure et comédienne. Les faits qu'elle décrit remontent à 25 ans, alors qu’elle était stagiaire sur un tournage de Jacques Doillon. Après s'être rendue chez lui elle a raconté : Il me servait bières sur bières, je sentais que je commençais un peu à m'endormir, je ne me sentais pas bien". La situation aurait rapidement dégénéré : "Il ouvre une petite porte, il m'a menée comme à l'abattoir dans un grenier, une impasse. Il m'a coincée pour me violer". Et de poursuivre : "Je suis sortie de là complètement traumatisée et humiliée", s’est-elle souvenue. Elle a également confié avoir fait une tentative de suicide après cette agression.

Hélène, la deuxième accusatrice, avait 15 ans au moment des faits qu’elle dénonce. Celle qui a aujourd’hui 44 ans avait établi une correspondance avec le cinéaste, qu’elle avait ensuite rencontré plusieurs fois. Confiance gagnée, elle s’était rendue chez lui : "Ce qu’il s’est passé, c’est que j’ai très rapidement subi un viol par acte de sodomie." Et d’ajouter : "J’ai à plusieurs reprises subi ce type d’agression et d’autres actes que je ne nommerais pas, mais que je trouvais à l’époque répugnants. Il (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite