Soudan: manifestation pour défendre le plan de sortie de crise de l'armée

Des centaines de Soudanais ont à nouveau manifesté dimanche 14 août dans les rues de Khartoum en soutien à un plan de sortie de crise proposé par l'armée. La proposition du chef religieux soufi Al-Tayeb al-Jed, censé ramener « la paix et la sécurité » dans le pays, est soutenue par le général Abdel Fattah al-Burhane, auteur du putsch d'octobre.

« C'est un appel au consensus national et on espère qu'il mettra fin aux crises au Soudan », se félicite Hozaifa Mohammed, l'un des manifestants, à l'AFP. Le chef religieux soufi affirme avoir rassemblé autour de son initiative 120 représentants de partis, de confréries et de tribus. Depuis samedi, Al-Tayeb al-Jed a réuni à Khartoum 120 représentants de partis, de confréries et de tribus issues de différentes régions du Soudan. Il propose une feuille de route pour relancer la transition démocratique que le coup d'État du général Abdel Fattah al-Burhane a brutalement arrêté le 25 octobre 2021.

Le célèbre chef religieux soufi souhaite garantir un environnement favorable à la tenue des élections promises pour l'été 2023 tout en mettant fin à la crise économique que traverse le pays. Il appelle les Soudanais à « se réunir en soutien » à l'armée, tendant la main aux factions « opposés » ou ayant des « réserves ».

À lire aussi : Une nouvelle coalition d'opposition plus « radicale » voit le jour au Soudan

(et avec AFP)


Lire la suite sur RFI