Vous souhaitez changer de prénom ? Voici comment faire

"Ils voulaient appeler leur petit garçon Jihad, mais un juge aux affaires familiales en a décidé autrement." Cette histoire toulousaine de 2018 rappelle que si le choix du prénom est libre, il est important de respecter certaines règles. Car même si l'officier de l'état civil ne peut pas refuser les prénoms, il est en droit d'avertir le procureur de la République si le choix des parents lui paraît contraire à l'intérêt de l'enfant. Certains prénoms étranges passent cependant entre les mailles du filet judiciaire. Bonne nouvelle : la démarche pour changer son prénom s'avère simple, gratuite et accessible à tous.

Toute personne majeure ou mineure peut demander à changer de prénom. Il est aussi possible de demander d'ajouter, de supprimer un prénom ou de modifier l'ordre. La demande doit toutefois avoir un intérêt légitime. Le site de l'administration donne alors comme exemple : "votre prénom ou la jonction entre votre nom et prénom est ridicule ou vous porte préjudice" ou encore "les autres personnes (parents, frères, sœurs, employeurs, collègues) vous appellent par un prénom autre que votre prénom d'origine".

Si vous êtes majeur, vous faites la demande pour vous-même en commençant par remplir le formulaire Cerfa n°16233. Rendez-vous ensuite à la mairie de votre lieu de naissance ou de résidence muni des documents nécessaires :

Selon votre situation, vous devrez fournir d'autres papiers. Le Service Public les a listés :

Si vous êtes mineur, la demande doit être faite par le représentant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite