Comment soulager une cruralgie ?

C’est une douleur provoquée par une sensibilisation du nerf fémoral, anciennement appelé nerf crural. « Le trajet de la cruralgie débute au niveau du bas du dos ou du côté de la hanche, progresse le long de l’avant de la cuisse et s’arrête le plus souvent au niveau du genou. Il est possible de n’avoir mal que sur une partie du trajet », explique Éric Bouthier, kinésithérapeute.

« Après 50 ans, ce type de douleur nécessite un avis médical, ne serait-ce que pour être rassuré et guidé dans sa récupération. Une consultation s’impose également si la douleur s’accompagne d’une perte de sensibilité ou de force au niveau de la cuisse », ajoute-t-il.

Dans un premier temps, le médecin pourra prescrire des médicaments pour calmer la douleur : des antalgiques, comme le paracétamol, ou des anti-inflammatoires. Évitez toute automédication.

Pendant ou après la crise douloureuse, une rééducation chez un kinésithérapeute peut être envisagée. « Il existe différentes approches mais leur succès repose sur le mouvement et sur la participation active du patient », détaille le spécialiste. Chez soi, il faut essayer de poursuivre ses activités de la vie quotidienne.

Dans la phase très aigue de la cruralgie, tout faire ne sera pas forcément possible et des adaptations seront nécessaires pour trouver la position la plus confortable. L’idée est de continuer au maximum ses activités pour que la période de repos au lit soit la plus courte possible. « On a évidemment le droit de se reposer, mais il ne faut (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles