Soupçonné de blanchiment, l’oligarque russe Alexeï Kouzmitchev placé en garde à vue

Alexeï Kouzmitchev avait vu deux de ses yachts, La Petite Ourse et La Petite Ourse II, gelés en mars 2022.  - Credit:VALERY HACHE / AFP
Alexeï Kouzmitchev avait vu deux de ses yachts, La Petite Ourse et La Petite Ourse II, gelés en mars 2022. - Credit:VALERY HACHE / AFP

Alexeï Kouzmitchev, proche de Vladimir Poutine, a été interpellé lundi à Saint-Tropez et placé en garde à vue dans une enquête notamment pour blanchiment de fraude fiscale et violations de sanctions internationales, ont indiqué des sources judiciaire et proches du dossier. « Des perquisitions ont été réalisées ce jour en plusieurs lieux, notamment dans le Var et au domicile parisien de M. Kouzmitchev », a précisé la source judiciaire, confirmant une information du Monde.

Il a été placé en garde à vue dans une enquête préliminaire confiée à l'Office anticorruption (Oclciff) ouverte notamment pour blanchiment de fraude fiscale et violation de sanctions internationales. Alexeï Kouzmitchev est considéré comme « un grand actionnaire du conglomérat d'Alfa Group, qui comprend la banque Alfa Bank, l'un des plus grands contribuables de Russie », selon l'Union européenne qui l'a classé sur la liste des personnes ciblées par des sanctions le 15 mars 2022.À LIRE AUSSI Le trust, l'arme des oligarques pour échapper aux sanctions

Deux yachts gelés en mars 2022

Ce sexagénaire « est considéré comme l'une des personnes les plus influentes de Russie, aux liens bien établis avec le président russe : la fille aînée de Vladimir Poutine, Maria, a animé un projet caritatif, Alfa-Endo, qui était financé par Alfa Bank », a souligné l'UE dans un document détaillant la liste des personnes sanctionnées.

Selon le Monde, « M. Kouzmitchev était déjà en France au moment de son ajout sur la l [...] Lire la suite