En soutien à Alexeï Navalny, les Pussy Riot publient le furieux “Rage”

Théo Dubreuil
·1 min de lecture
Pussy Riot - БЕСИТ (capture d'écran YouTube)
Pussy Riot - БЕСИТ (capture d'écran YouTube)

Toujours prompt à la charge politique et pamphlétaire, le collectif artistique russe Pussy Riot s’est fendu, ce lundi 1er février, d’un fougueux nouveau morceau au nom sans équivoque : Rage. Une nouvelle parution incendiaire qui faisait suite, d'après un article de Pitchfork à l’arrestation pour “violation des règles sanitaires et épidémiologiques” de Masha Alekhina (ainsi que des milliers de personnes) lors d’une grande manifestation le 23 janvier qui réclamait la libération immédiate du principal opposant politique à Vladimir Poutine : Alexeï Navalny.

Dimanche 17 janvier, Alexeï Navalny, après des mois de convalescence en Allemagne où il se remettait de la tentative d’empoisonnement dont il avait été victime quelques mois plus tôt, a été arrêté dès l’atterrissage de son avion pour la Russie à l’aéroport Cheremetievo de Moscou. Détenu depuis dans l’attente de son procès, de grandes manifestations appelant à sa libération immédiate se sont tenues à Moscou et Saint-Pétersbourg. Des rassemblements qui ont provoqué un nombre d’arrestations record en Russie : 5289 dans 88 villes, selon l’organisation OVD-Info citée par

Lire la suite sur lesinrocks.com