Le Spasfon est-il vraiment efficace contre les douleurs de règles ?

© dragana991 / iStock

De nombreuses internautes ont dénoncé sur les réseaux sociaux un « effet placebo » de ce médicament couramment prescrit en cas de douleurs de règles. On fait le point.

C’est presque un passage obligé : lors de l’apparition des premières règles, le Spasfon est généralement l’un des premiers médicaments conseillés pour atténuer les douleurs dans le bas du ventre. La semaine dernière sur Twitter, plusieurs femmes ont pourtant souligné à quel point elles trouvaient que le Spasfon était « inutile », « juste un bonbon », certaines allant jusqu’à dénoncer « un effet placebo ».

Lire aussi >> « Chaque mois, j’ai hâte » : pourquoi certaines femmes aiment avoir leurs règles ?

Sur ce dernier point d’abord, il faut souligner qu’un médicament dit « placebo » ne contient pas de substance active. Or le Spasfon est un comprimé composé de phloroglucinol, « c’est ce qu’on appelle en médecine un antispasmodique, autrement dit il lutte contre les spasmes donc les contractions musculaires », précise Hortense Ducouret, médecin généraliste. Il peut donc être conseillé dans le cadre de « contraction de l’utérus, de l’intestin et il est également donné à des femmes enceintes pendant leur grossesse », ajoute la spécialiste.

Un traitement d’appoint

Sur l’efficacité du Spasfon dans les cas de douleurs liées aux règles, l’Agence nationale du médicament renvoie vers l’avis de la Haute Autorité de Santé, datant de 2014. Dans le document on lit que « dans le cadre du traitement symptomatique des manifestations spasmodiques douloureuses en gynécologie [...] le service médical rendu est...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles