• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"Spencer" : pourquoi le biopic sur Lady Diana fait polémique chez les experts royaux

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Un sujet fort, des premières images prometteuses et une avant-première en grande pompe. C'est peu dire que Spencer, le biopic qui retrace les dernières vacances de Noël de la princesse Diana dans la demeure des Windsor, suscitait l'attente des aficionados de la famille royale. Pour l'occasion, une grande sauterie se déroulait à Londres, le 7 octobre 2021, pour présenter à quelques privilégiés la teneur de ce long-métrage, mis en scène par Pablo Larrain avec Kristen Stewart dans le rôle de Lady Di. Cette dernière s'était mise sur son "31", elle qui campe la princesse de Galles lorsque celle-ci décide de mettre un terme à son mariage d'avec le prince Charles. Spencer se concentre en effet sur ces quelques jours de flottements et imagine ce qui a bien pu se passer dans la tête de la mère de William et Harry à ce moment-là de sa vie, où elle pense à quitter son mari, au cœur de rumeurs d’infidélité.

Mais si la prestation de Kristen Stewart a été saluée par la critique, il en est autrement du contenu de ce drame, et notamment du traitement réservé à Lady Diana. Plusieurs médias anglais se déchaînent contre certaines scènes incisives qui mettent en exergue les démons intérieurs de celle qui aurait été notamment poussée vers une boulimie nerveuse. The Sun déplore le 7 octobre 2021 que Lady Diana est décrite comme une femme "émotionnellement instable, brisée, qui s'automutile". Cerise sur le porridge bien indigeste, une séquence dans une douche "dégradante" qui déboucherait sur un acte (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles