« Spider webbing » : en couple, attention à ne pas être victime de cette technique de manipulation

Depuis quelques années, nous entendons de plus en plus parler de différents termes qualifiant des comportements toxiques en couple. Le « spider webbing », récemment découvert, les regroupe tous.

Ghosting, R-bombing, gaslighting... Chaque semaine, nous avons l'impression de découvrir un nouvel anglicisme désignant des comportements toxiques, généralement vécus au sein du couple. Cette fois-ci, le « spider webbing » vient s'ajouter. Et il s'agit simplement d'une expression désignant un regroupement de plusieurs de ces mauvais comportements.

Qu'est-ce que le « spider webbing » ?

Comme son nom l'indique, le « spider webbing » désigne le fait d'être manipulé par son partenaire et de ne pas réussir à s'en sortir, comme si nous étions coincés dans une grande toile d'araignée. « Les raisons pour lesquelles quelqu'un choisit de faire cela sont généralement très profondément ancrées et incluent l'insécurité, la peur du rejet ou de l'abandon, le narcissisme ou le sentiment de droit, des traumatismes ou des expériences passées, et un manque d'empathie ou d’intelligence émotionnelle », détaille ainsi la psychologue Sarah Bishop au HuffPost.

A découvir également : Voici le style de photo le plus attirant sur les applis de rencontre, selon une étude

Concrètement, le « spider webbing » regroupe des pratiques manipulatrices et toxiques telles que le love bombing (complimenter de façon instaurer une dépendance affective), le gaslighting (pousser l'autre à remettre en question ses propres pensées et sa perception de la réalité), le breadcrumbing (faire croire à quelqu'un qu'une relation est possible sans donner...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi