Spin-off d’Easy Girl : une actrice du film original donne de nouveaux indices

·2 min de lecture

« Easy Girl » aura-il finalement droit à une suite ? L’actrice Ally Michalka faisait récemment quelques confidences au sujet d’une possible suite. Avec une nouvelle intrigue, le spin-off pourrait signer le retour de personnages originaux.

Sorti en 2010, « Easy Girl », le long-métrage de Will Bluck, avait rencontré un franc succès. Au point de remporter un MTV Movie Awards grâce à son actrice principale, Emma Stone. Onze ans plus tard, le film est toujours disponible sur Netflix et il semblerait qu’une suite soit en cours de préparation. En 2019 déjà, « Variety » avait annoncé qu’un spin-off du film allait voir le jour. Cette fois-ci c’est une actrice du casting original qui s’est exprimé sur le sujet. 

A lire également: Fan de cinéma ? Devenez jurée du Grand Prix Cinéma ELLE, les 17, 18 et 19 septembre 2021.

« Il y a des discussions selon lesquelles il pourrait y avoir une suite »

Easy girl raconte l’histoire d’une jeune fille, Olive Prenderghast (Emma Stone), qui se retrouve au cœur de toutes les rumeurs de son lycée après avoir menti au sujet de la perte de sa virginité. Un scénario qui malgré ses dix ans d’âge est toujours une thématique d’actualité. Ally Michalka qui incarnait la meilleure amie de l’héroïne, Rhiannon Abernathy, a dévoilé de nouvelles informations sur ce potentiel spin-off. « Il y a des discussions selon lesquelles il pourrait y avoir une suite », a-t-elle affirmé à « E ! News » avant de livrer des détails sur le casting. « Ce serait un peu comme un nouveau récit, mais vous verriez certains des personnages originaux revenir dans l’histoire », a-t-elle précisé.

L’intrigue serait donc adaptée à notre époque et inclurait...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles