“Splendid’s”, une création live sur Zoom d’Arthur Nauzyciel

Patrick Sourd
·1 min de lecture
DR
DR

Du festival du TNB qui devait se tenir du 10 au 21 novembre à Rennes, le seul projet qui échappe à l’annulation de la programmation suite au confinement est Splendid’s, de Jean Genet, une performance live réalisée par Arthur Nauzyciel…. lors du premier confinement.

Rappel des faits : répété à New York avec une troupe de comédiens américains et le Français Xavier Gallais avant d’être créé à Orléans en 2015, Splendid’s s’ouvrait dans la mise en scène d’Arthur Nauzyciel sur la projection d’Un Chant d’amour (1950), l’unique court métrage réalisé par Jean Genet. Les images que l’auteur consacrait à l’érotisme d’un monde carcéral sublimé devenaient le formidable prologue d’une pièce où Jean Genet réalise son rêve américain d’écrire le huis clos d’un polar digne du cinéma noir hollywoodien. Jeanne Moreau s’était piquée d’interpréter la voix de la speakerine de la radio, le seul lien avec l’extérieur dont dispose cette bande de truands retranchés dans un hôtel cerné par la police.

Et la voix de Jeanne Moreau

Quand on est un metteur en scène qui a construit une partie de sa carrière en créant des spectacles aux Etats-Unis, le temps du confinement, celui des frontières fermées et des avions cloués au sol ne pouvait qu’inciter Arthur Nauzyciel à prendre des nouvelles des comédiens, devenus des amis, avec lesquels il avait mené cette aventure hors norme. Elles étaient mauvaises.

>> A lire aussi :

Lire la suite sur lesinrocks.com