Sport, alimentation ? Une étude prétend avoir percé le "secret" des personnes minces

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) conseille de pratiquer une activité physique de 150 à 300 minutes par semaine pour être en bonne santé. Cette recommandation ne s'appliquerait pas pour les personnes ayant un IMC faible, selon des scientifiques chinois qui prétendent avoir trouvé leur secret. En effet, dans une récente étude publiée le 14 juillet dans la revue scientifiques Cell Metabolism, ces derniers ont constaté que les personnes minces auraient plutôt tendance à ne pas pratiquer une activité physique et mangeraient en plus petite quantité.

Pour parvenir à ce constat, les scientifiques ont recruté 173 personnes ayant un IMC normal (entre 21,5 et 25) et 150 personnes qu'ils ont classées dans la catégorie dite "insuffisance pondérale saine" (avec un IMC inférieur à 18,5). Pendant deux semaines, les chercheurs ont suivi les participants et leur apport alimentaire ainsi que leur activité physique ont été mesurés.

Résultat ? Les chercheurs ont constaté que, par rapport à un groupe témoin dont l'IMC était normal, les personnes ayant un IMC faible ou en "insuffisance pondérale saine", consommeraient 12 % de nourriture en moins. Mais ce n'est pas tout : elles seraient beaucoup moins actives de 23 % que les autres participants dont l'IMC était normal.

Au cours de leurs travaux, les scientifiques ont également constaté que les personnes minces présentaient des taux métaboliques au repos plus élevés, y compris une dépense énergétique au repos ainsi qu'une activité thyroïdienne (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles