Sports de glisse : quelle préparation physique en amont de mon séjour ?

iStock/AleksandarNakic

Pour bien profiter des joies de la glisse sur les pistes, une petite préparation physique s’impose. Avant le séjour tant attendu, mieux vaut en effet prévoir une remise en forme progressive. Et pour cause, les sports de glisse (ski, snowboard) sont des disciplines exigeantes sollicitant l’ensemble des muscles et notamment les quadriceps ainsi que les muscles stabilisateurs du tronc, d’où l’importance de faire un travail musculaire avant d’aller en montagne. Le but : ne pas se sentir limité par sa condition physique. Pour commencer, l'Institut de Recherche, du Bien-être, de la Médecine et du Sport santé (IRBMS) tient à rappeler que « tous ceux qui souffrent d’insuffisance cardio-respiratoire doivent consulter leur médecin avant un séjour en altitude pour recevoir les conseils et un traitement approprié. La pratique du ski risque également de déclencher et d’aggraver des douleurs de rachis. » C’est pourquoi l’organisme recommande de reprendre une activité physique généralisée et de commencer de se préparer musculairement au moins quatre à six semaines avant le départ.

Cela représente environ 15 séances de sport à étaler sur trois séquences d’une heure ou deux chaque semaine. Le constat est le même pour l’association Assurance Prévention qui souligne qu’un très grand nombre d’accidents de ski sont liés à une mauvaise préparation physique. « En effet, quel que soit le sport pratiqué, ski de piste, de fond,...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi