Spotify se met aussi aux podcasts payants, sans prendre de commission

La plateforme audio en ligne Spotify a lancé mardi un test de podcasts au contenu payant, sans prélèvement de commission durant les deux premières années, à la différence d'Apple, l'autre géant du secteur. Chaque podcast pourra mettre en place un abonnement payant qui donnera accès à du contenu exclusif, le plus souvent en complément d'une partie de ses programmes accessibles, eux, gratuitement, a indiqué Spotify dans un communiqué.

La formule, encore en test, est réservée à 12 créateurs de podcasts seulement pour l'instant, mais la plateforme audio prévoit de l'élargir à l'ensemble des productions "dans les mois à venir". Durant les deux premières années, Spotify ne prélèvera aucune commission sur les montants payés aux podcasts par les abonnés. A partir de 2023, une commission de 5% sera instaurée.

Un partenariat avec la radio américaine NPR

L'autre poids lourd du milieu, Apple, a lui indiqué la semaine dernière qu'il proposerait un service équivalent en mai, et percevrait 30% des sommes payées pour des podcasts payants, une part qui passera à 15% après un an d'abonnement. Principale destination des auditeurs de podcasts durant de nombreuses années, Apple est aujourd'hui concurrencé par Spotify, qui a investi des centaines de millions de dollars pour se développer sur ce segment.

 

>> LIRE AUSSI - Deezer, Spotify...Pourquoi le sytème de rémunération des plateformes profite d'abord aux rappeurs

Avec son modèle intégré, qui réunit plateforme, outils techniques, studios de...


Lire la suite sur Europe1