• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Stéphane Bern heureux et amoureux, profite de la Grèce avec Yori, son "roi de cœur"

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Stéphane Bern est un homme amoureux. La figure du service public passe une partie de son été dans son pays de cœur, la Grèce, et c'est avec ses abonnés Instagram qu'il partage ses vacances de rêve… qu'il passe en charmante compagnie. Après une longue histoire avec son ex-compagnon Lionel, qui s’est terminée en 2019, l’animateur de 57 ans a finalement retrouvé l’amour dans les bras de Yori Bailleres, un jeune homme de vingt ans son cadet, avec qui il partage de nombreux points communs. L'art bien sûr, la musique, les animaux, mais aussi leur amour pour ce pays, dans lequel Stéphane Bern se rend chaque année. Souriants et hâlés, en terrasse d'un bar, les deux amoureux prennent la pose et ne font aucun mystère de leur bonheur. Le passionné d'Histoire a d'ailleurs légendé son cliché publié le mercredi 28 juillet 2021 d'une phrase des plus explicites : "L’amour console de toutes les peines. En vacances, vaccinés, heureux de retrouver Paros avec mon roi de cœur Yori et Mirza".

Une belle renaissance pour Stéphane Bern, qui avait très mal vécu sa rupture avec Lionel. Une séparation due à la médiatisation, comme il l'avait expliqué à Télérama en novembre 2020 : "C'est violent pour l'autre d'être ainsi exposé (…) Être exposé malgré vous quand vous êtes le compagnon d'une célébrité, ça fait des ravages". L'animateur de Secrets d'histoire n'a toutefois pas peur de la loi des séries et n'hésite pas à faire la même chose une fois de plus. Depuis l'officialisation de son couple avec Yori, le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles