"Star-fuckeuse", "écervelée"... Hélène Devynck, accusatrice de Patrick Poivre d'Arvor violemment attaquée

BestImage
BestImage

En décidant de parler à visage découvert en couverture de Libération en novembre 2021, Hélène Devynck a permis, avec d'autres femmes courageuses, de porter un autre regard sur l'affaire PPDA. L'ex-star du JT de TF1 était dénoncé ouvertement comme un terrible prédateur sexuel par plusieurs personnes venues de milieux différents, relayant la parole de l'écrivaine Florence Porcel qui a été la première à porter plainte contre lui. Mais en choisissant de s'exprimer, elles ont aussi reçu un flot d'attaques. Hélène Devynck, ancienne journaliste, a signé un livre-enquête Impunité dont elle parle dans les colonnes du Parisien. Un ouvrage qu'elle a rédigé en recevant un flot d'attaques.

Le Parisien a rencontré cette femme qui a osé s'en prendre, avec d'autres "soeurs de misère", à l'homme le plus influent du PAF. Patrick Poivre d'Arvor était, il y a quelques mois seulement, une icône française, que tout le monde a regardé quotidiennement dans son salon durant des années. Alors quand elle a expliqué faire partie, comme Florence Porcel, des victimes de cet influent journaliste et présentateur, elle sera accusée d'être "semi-consentante". Les qualificatifs qu'elle reçoit en disent long sur la difficulté à faire changer le regard : "pas une oie blanche", "star-fuckeuse" ou "écervelée"... Être féminine a suffi à discréditer sa parole.

L'ouvrage d'Hélène Devynck révèle un...

Lire la suite


À lire aussi

Patrick Poivre d'Arvor accusé de viol, il dénonce des attaques mensongères : "Elle avait un livre à promouvoir"
"Elle veut me saigner" : Les accusations violentes de Jean-Luc Delarue sur la célèbre mère de son fils
Joy Hallyday et sa "fausse soeur" violemment attaquées, la réponse est parfaite