"Star Wars", "Abyss", "Vincent, François, Paul… et les autres" : les films de la vie de Bénabar

·1 min de lecture

Tous les samedis pendant une heure dans Clap !, le spécialiste cinéma d'Europe 1, Mathieu Charrier, fait le tour de l'actualité du septième art. Chaque semaine, un ou une invité(e), qu'il ou elle soit ou non du monde du cinéma, se soumet à un questionnaire personnel sur les films de sa vie. Ce samedi, le chanteur Bénabar s'est prêtée avec sincérité à ce jeu.

Votre premier souvenir de cinéma ?

Mes premiers souvenirs de cinéma, vraiment identifiés comme tels, je crois que c'est E.T et Indiana Jones. Un autre aussi : j'étais chez mes grands-parents et mon frère, qui a 5 ans de plus que moi, avait été voir le premier Star Wars. Et moi j'étais trop petit, je n'y avais pas été. Je m'en souviens comme d’une privation, comme d’une punition. Et donc, mon premier souvenir de cinéma est négatif. Je me suis rattrapé : je fais partie de la génération de ceux qui avaient tous les petits jouets, et qui ont activement contribué à l'immense fortune de George Lucas. (rires)

Le film que vous avez le plus vu ?

Je crois que c'est Vincent, François, Paul… et les autres de Claude Sautet. C’est encore une référence majeure qui compte pour moi, y compris dans ma carrière d'auteur de chansons. Claude Sautet et Jean-Loup Dabadie... ce cinéma-là a été une révélation pour moi. C'est un cinéma de scénaristes qui se rapproche du cinéma de Bacri et Jaoui. J'adore ces films-là.

 

>> Retrouvez toutes les émissions de Mathieu Charrier en replay et en podcast ici 

Le film que vous aimez, mais vous avez honte...


Lire la suite sur Europe1