Stella McCartney sort sa griffe verte à Glasgow

·1 min de lecture

À l’occasion de la Cop26, la styliste a plaidé devant le prince Charles (photo) et Leonardo DiCaprio pour une mode moins polluante.

« Cette décennie sera décisive, et si nous n’agissons pas, nous en paierons les conséquences. » À l’occasion de la Cop26, la styliste a plaidé devant le prince Charles et Leonardo DiCaprio pour une mode moins polluante – elle représente 8 % des émissions de carbone – et plus respectueuse de la faune. Au sein du groupe LVMH, elle développe d’ailleurs des projets d’agriculture durable sur le coton en Turquie et la laine en Australie. Sa marque de vêtements est mise à l’honneur au musée Kelvingrove de Glasgow, qui montre comment elle a réussi, malgré le scepticisme ambiant, à remplacer le cuir par une matière extraite de champignons. Et comment elle a mis au point la technologie NuCycl, capable de recycler tous les déchets textiles, synthétiques inclus. Stella McCartney, qui a animé plusieurs débats, souhaite que l’industrie lui emboîte le pas au plus vite en devenant plus responsable et plus éthique. Pollueurs de tout poil, si vous ne vous recyclez pas, vous allez être habillés pour l’hiver !

Lire aussi.Avec le prince Charles, Stella McCartney met la mode durable à l’honneur au G7


Retrouvez cet article sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles