Steven Tyler poursuivi pour une agression sexuelle remontant aux années 70

Steven Tyler est poursuivi pour une agression sexuelle survenue il y a près de 50 ans.

Dans sa plainte obtenue par Rolling Stone, Julia Holcomb accuse le leader d’Aerosmith d'agression sexuelle, de violences sexuelles et d'infliction intentionnelle de détresse émotionnelle, pour des faits survenus à partir de 1973 alors qu’elle était âgée de 16 ans. Et si le nom de l’artiste n’est pas directement cité dans la plainte, les précédents témoignages publics de Julia Holcomb ne laissent aucun doute sur l’identité de son agresseur.

En effet, le récit de sa relation abusive de trois ans avec le chanteur était déjà connu. Un épisode trouble de la carrière du chanteur, mais dont il avait pourtant fait étalage dans son autobiographie, expliquant que les parents d’une adolescente l’aimaient tellement qu’ils lui avaient confié la garde de leur fille et signé les papiers nécessaires pour qu’il puisse l’emmener en tournée.

Dans ses témoignages, Julia Holcomb a également affirmé être tombée enceinte de Steven Tyler alors qu’elle avait 17 ans et avoir été poussée par la star à avorter. C’est après cet épisode qu’elle aurait finalement quitté le rockeur pour ensuite tenter d’oublier cette période de son existence jusqu’à ce qu’elle resurgisse dans le sillage de la parution des mémoires du musicien en 2011.

Enfin, si Julia Holcomb a été en mesure de déposer cette plainte tardive, c’est en vertu d’une loi californienne votée en 2020 qui a levé le délai de prescription relatif aux maltraitances sur mineurs jusqu’au 31 décembre 2022. Reste à savoir si cette plainte pourra ouvrir sur des poursuites, ce qui constituerait un important précédent.

De son côté, Steven Tyler n’a fait aucun commentaire sur le sujet. Il y a quelques semaines, Aerosmith a annoncé l’annulation de sa résidence à Las Vegas, prétextant la mauvaise santé du chanteur.