Stranger Things : la maison de Vecna est à vendre !

Envie de trembler ? Figurez-vous que la maison ayant servi à tourner de nombreuses scènes avec Vecna, le grand méchant de la saison 4 de « Stranger Things », est à vendre... Il vous faudra néanmoins débourser 1,5 millions de dollars pour vous l’offrir… Si, comme nous, vous avez regardé la quatrième saison de « Stranger Things », vous vous souvenez forcément de la maison hantée et délabrée du diabolique Vecna (interprété par Jamie Campbell Bower)… Dans la série, le principal adversaire de la joyeuse bande d’Hawkins s’en sert comme base d’opérations pour piloter, à distance, ses actions démoniaques. Spoiler alert : le bâtiment ne devrait pas apparaître dans la cinquième saison. Comment le sait-on ? Hé bien figurez-vous que la maison, le vraie, celle qui a servi pour le tournage, est à vendre ! Située Rome, aux États-Unis, dans l’État de Géorgie, là où de nombreuses scènes de la série ont été tournées, cette sublime demeure victorienne de 557m2, datant de 1882, a été mise sur le marché le 31 octobre dernier (le jour d’Halloween, tiens, tiens…). Pour vous l’offrir, il vous faudra débourser la coquette somme d’1,5 million de dollars. Une drôle d’annonce immobilière Jouant sur le passé télévisuel de la maison, l’agence immobilière « Toles, Temple & Wright », en charge de la vente du bien, s’est manifestement bien amusée en écrivant son annonce. Pour présenter l’intérieur, elle écrit par exemple : « Vous reconnaîtrez une grande partie de ce qui a été mis en avant dans la quatrième saison de la série comme la majestueuse salle à manger où la télékinésie n’est plus pratiquée pendant les repas, un salon attenant, parfait pour jouer à “Donjons & Dragons” et un salon idéal pour accueillir les réunions du Hellfire Club (club privé formé autour d’Eddie Munson, l’un des héros du feuilleton, ndlr). » Toujours au second degré, elle prévient même plus loin : « Ne soyez pas surpris si vous trouvez des résidus de démogorgons (les monstres dans la série, ndlr) rôdant autour de la propriété. Dans le cas où les choses deviendraient trop étranges ou tourneraient même mal, un cimetière est situé à proximité. » Sept chambres et sept salles de bain Plus sérieusement, « Toles, Temple & Wright » nous apprend, toujours dans son annonce, que la demeure dispose, entre autres, de trois étages, de sept chambres, de sept salles de bain, d’une cuisine flambant neuve, d’une annexe pour héberger d’éventuels invités et d’un grand jardin avec une piscine et un terrain de bocce (variante italienne de la pétanque). On est quand même loin du grand frisson…