Streaming : plus de transparence sur les chiffres ?

Thibault Lucia
·1 min de lecture
(Copyright : Emmanuel Guimier/Netflix)
(Copyright : Emmanuel Guimier/Netflix)

Dans une lettre ouverte, publiée le 15 février dernier sur le site de la FERA, l’association a partagé ses attentes à l’égard des plateformes de streaming tels que Netflix, Disney + ou Amazon Prime. En effet, l’essor exponentiel de la production et de la distribution de contenus en ligne depuis le début de la crise sanitaire, a eu un impact direct sur les conditions de travail des réalisateurs·trices.

Vers la redéfinition d'un modèle de rémunération ?

La FERA a détaillé dans sa lettre, trois principes "essentiels" pour garantir une collaboration équitable entre les réalisateurs·trices et les plateformes. D’abord une transparence pour "fournir des chiffres d’audiences vérifiés pour permettre des négociations équitables." Ensuite "une garantie que les cinéastes reçoivent une rémunération juste et proportionnée pour l’utilisation (…) de leurs œuvres." Enfin, le troisième principe porte également sur une définition des modèles de rémunération.

À ce jour, les productions de streaming rémunèrent de la même manière

Lire la suite sur lesinrocks.com