Stress, anxiété : la "ROMO", cette nouvelle tendance inattendue qui fait du bien à notre santé mentale

Natalia Lebedinskaia / Getty Images

Le terme FOMO (Fear of Missing Out), ou la “peur de manquer quelque chose”, s'est rapidement imposé dans notre vocabulaire quotidien, tant la peur de passer à côté de quelque chose, qu’il s’agisse d’une information, d’une soirée ou d’un événement, nous touche tous·tes. Mais aujourd'hui, une nouvelle tendance salutaire pour notre santé mentale émerge : la ROMO, ou “Relief of Missing Out”, soit le soulagement de manquer quelque chose. Selon une étude publiée en 2018 dans le French Journal of Psychiatry, la FOMO serait associée aux troubles anxieux et dépressifs ainsi qu’à une addiction aux réseaux sociaux. Et cela, de nombreuses personnes l’ont compris et ont donc choisi de s’en détourner dans le climat anxiogène actuel.

Selon une étude IFOP pour Mes Bienfaits réalisée en mars 2022 auprès d’environ mille personnes représentatives de la population française et rapportée par Cosmopolitan, 95 % des Français·ses sont stressés ou anxieux au quotidien. Les raisons ? La guerre en Ukraine, leur situation financière ou encore l’éventualité d’une crise économique mondiale.

Alors pour éviter l’anxiété générée véhiculée par le flux d'informations, de nombreuses personnes ont décidé de ne plus y prêter attention ou presque. C’est en tout cas ce que rapporte une étude menée par des chercheur·euses anglais et américains et publiée dans la revue Political Communication. Ces derniers‧ères ont interrogé un échantillon de la population britannique de 43 personnes qui ont “volontairement choisi de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les femmes atteintes d’Alzheimer sont diagnostiquées plus tardivement (et c’est encore à cause du sexisme)
Cette étude inédite révèle que le clitoris est bien plus sensible qu’on l’imaginait
Movember : pourquoi les hommes se font pousser la moustache en novembre ?
Dédier 15 minutes à l’anxiété : le conseil étonnant d’un psychologue pour mieux dormir
Qu’est-ce que la fasciite nécrosante dont a souffert Georgie Henley, l’actrice de Narnia ?