Stress, déprime : quelles fleurs de Bach utiliser pour faire face à la morosité ambiante ?

·2 min de lecture

En cette période de crise sanitaire mondiale et de bouleversements dans notre quotidien, les Fleurs de Bach peuvent être un réel soutien.

Si ces fleurs ne traitent aucun symptôme physique ou psychique, et qu’elles ne remplacent en aucun cas une consultation chez un médecin ou la prise d'un traitement médicamenteux, elles peuvent aider à retrouver un équilibre au niveau de l’état émotionnel.

Télétravail, garde des enfants, imprévus, accumulation de tâches domestiques et inquiétudes pour les semaines à venir… En ce moment, même si on gère plutôt bien d’habitude, il y a de quoi se sentir un peu surmenée, débordée !

La fleur de Bach qui me fera du bien :

Pour apaiser le mental, éviter l’effet de panique quand la To do List est à rallonge, et se sentir sécurisé et rassuré sur sa capacité à gérer la situation et à déléguer, ELM est tout indiquée. Elle vous aidera à prendre du recul, à accepter que tout ne sera pas forcément fait à la fin de journée, mais qu’il n’y a rien de grave ! On souffle un bon coup…

L’anxiété a gagné de nombreux foyers : inquiétude autour des rentrées d’argent, la peur de perdre son travail, l’angoisse pour les commerçants qui peinent à tenir le coup ou qui baissent le rideau… Bref, vous avez peur pour l’avenir, peur des conséquences de la crise sanitaire sur votre vie et celle de votre entourage.

Les fleurs de Bach qui me feront du bien :

MIMULUS va vous aider à faire confiance, à vous sentir davantage en sécurité, à gagner en sérénité. À vous dire que finalement, vous avez confiance en l’avenir, quelles que soient les conséquences, ça va aller, vous vous en sortirez…

Et si cette peur de l’avenir vous obsède, que vous sentez qu’elle vous prend beaucoup d’énergie mentale, tournez-vous vers WHITE CHESTNUT, qui va vous apaiser.

Pour faire face aux mauvaises nouvelles qui tombent en ce moment, STAR OF BETHLEHEM va vous réconforter et vous donner un coup de pouce pour y faire face.

Vous avez du mal à vous endormir, vous ressassez beaucoup (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite