Stress, déprime, surmenage… Je commence l’année du bon pied !

iStock / SanneBerg

On attend bien souvent les vacances d’été avec impatience, et pour cause, ces congés annuels sont bénéfiques pour la santé : la qualité de notre sommeil est meilleure, le moral est plus facilement au beau fixe, le stress diminue, tout autant que la pression artérielle, bref, on recharge les batteries ! Mais pas question de perdre tous ces bénéfices en quelques jours. La solution pour démarrer l’année au top ? Anticiper, opter pour la pensée positive et se mettre en mouvement à son rythme. Mode d’emploi.

"C’est un peu comme une dépression, mais ce n’est pas la pathologie dépressive elle-même, heureusement ! On retrouve un peu de tristesse, d’anxiété, d’envie de pas grand chose, de petits troubles du sommeil et de modifications du comportement alimentaire.", décrit le Professeur Laurent Karila, psychiatre, addictologue, auteur de On n’a qu’une vie, Éditions Fayard.

"Certains rentrent fatigués de vacances, mais il s’agit d’une fausse croyance : pour ne pas avoir le déplaisir de vivre la chose, certains ne la vivent pas. Rassurez-vous, ce blues se résout spontanément. En revanche, si une véritable dépression s’installe, c’est qu’il y avait quelque chose qui sommeillait, et dans ce cas, il faut se faire aider.", poursuit le spécialiste.

À la rentrée, "le shoot de dopamine reçu durant les vacances se transforme bien souvent en décharge automnale mélancolique", explique le psychiatre.

En cause, la charge mentale qui est de retour avec la routine de la vie qui reprend. Durant les congés (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite