Stress, phobies, manque de confiance en soi... La visualisation pour apaiser le mental

Non, la visualisation, ça n'a rien d'une pratique new-age tendance hippie. En réalité, comme l'explique Amandine Fontaine, sophrologue et psycho-énergéticienne, "tous les enfants (ou presque) ont déjà joué à visualiser : "je ferme les yeux, et maintenant je suis un explorateur au milieu de la jungle". C'est une expérience très primitive !" Mais au-delà de son aspect ludique, la visualisation peut aussi permettre d'atteindre ses objectifs psycho. Explications.

Visualiser, ça veut dire quoi, concrètement ? "L'idée, c'est de demander au mental de se plonger dans une situation spécifique : on peut, par exemple, visualiser un souvenir heureux (le jour de notre mariage, le premier anniversaire de notre enfant...) ou visualiser une scène particulière (une plage au soleil couchant, le bord d'une rivière, un jardin fleuri...)" précise la sophrologue.

Attention : contrairement à ce que le mot sous-entend, la visualisation n'est pas forcément une expérience visuelle. "On peut aussi visualiser de façon auditive ou de façon corporelle (c'est-à-dire : à travers des sensations), ça dépend vraiment de chacun" détaille Amandine Fontaine.

Très concrètement, après une indispensable phase de relaxation profonde ("celle-ci permet d'accroître la réceptivité de la personne afin qu'elle puisse envisager les choses de façon détendue ; il s'agit aussi d'affiner la barrière qui existe entre le conscient et l'inconscient" souligne la spécialiste), la personne ferme les yeux et se laisse guider par la voix (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles