Le stretching, la discipline qui nous fait gagner en souplesse

·1 min de lecture

Le stretching a pour mission première d’assouplir notre corps via des exercices d’étirements. Quels sont ses autres bienfaits ? Comment le pratiquer ? Qui peut y succomber ? Tour d’horizon de cette gracieuse discipline corporelle. 

Longtemps destiné à la préparation physique et à la récupération après une séance de sport, le stretching - tiré de l’anglais « to stretch » qui se traduit par « étirer » en français – est devenu une activité physique à part entière. En effet, il s’enseigne comme toutes les autres disciplines sportives douces (comme le yoga, qi gong ou encore le Pilates) et permet d’assouplir les muscles ainsi que d’étirer le corps en plus d’évacuer le stress. Iuliia Houhou, coach en étirements derrière le compte Instagram « Souplesse_Toulouse » fait le point avec nous sur cette pratique physique accessible à tous.

Lire aussi : Cours de remise en forme prénatale (vidéo) : 10 exercices pour une grossesse au top

Quels sont les bienfaits d’un cours de stretching ?

Les bienfaits du stretching sur le corps et la santé

« Le stretching a pour but d’améliorer la condition physique, explique l’experte. Plus précisément, il est question d’augmenter la souplesse générale du corps, de renforcer l’élasticité et la tonicité des muscles, des tendons et des ligaments et ainsi d’avoir plus d’amplitude dans nos mouvements ». Outre le fait de gagner en souplesse, ces séances d’étirements ont pour vertus de prévenir les blessures et de diminuer certaines douleurs musculaires et articulaires sur le long terme. Enfin, via ce processus d’allongement des muscles, on redécouvre notre corps. La silhouette s’affine, devient plus harmonieuse et...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi