Suède : Découverte gourmande de Göteborg et du littoral du Bohuslän

À l’ouest de la Suède, la très green cité de Göteborg offre une destination idéale pour partir à la découverte du littoral enchanteur du Bohuslän, ponctué de villages de pêcheurs. Au large, l’archipel aux milliers d’îles de granit est le royaume des coquillages et crustacés. Véritable modèle de métropole durable malgré ses 600 000 habitants, Göteborg, construite au 17e siècle par les Hollandais, a des allures de village. La faute à ses canaux, ses parcs, ses ruelles piétonnes et ses innombrables cafés où l’on s’adonne à la passion nationale pour les pauses pâtisserie autour d’une tasse fumante d’arabica. Cet art de vivre à la suédoise, nommé fika, est au fond une délicieuse invitation à s’accorder le temps de vivre, à savourer l’instant, les conversations et les brioches à la cannelle… Une philosophie qui va comme un gant à Göteborg, où l’on flâne, à pied ou en tramway, dans cette cité bleue et verte, entre mer et vastes jardins publics. Sans oublier les boutiques vintage du quartier d’Haga. Car même le shopping est green à Göteborg. Côté food, bien sûr, la pêche durable, le zéro déchet et l’approvisionnement local ont la faveur des restaurateurs, du simple bistrot d’hôtel, comme Noot Nordik Kitchen au sein du Radisson Blu (noot.se), jusqu’à la table gastronomique très courue de la cheffe Sofia Bodovic Olsson, Vrå. Mieux, le port offre un point de départ idéal pour s’évader dans l’archipel et la côte préservée du Bohuslän, un vrai paradis pour les randonneurs et les amateurs de voile, donnant sur le détroit de Skagerrak. La région se targue, non sans raison, de produire les meilleurs fruits de mer de la Scandinavie. Pour sûr, les eaux claires et un peu plus salées du Bohuslän offrent une profusion de savoureux crustacés, comme les langoustines ou les homards. La qualité des algues, des moules ou des huîtres plates (Ostrea edulis), parfois récoltées à la main par des ostréiculteurs-plongeurs, est exceptionnelle. Sceptiques ? Des safaris marins pédagogiques vous embarquent pour des croisières idylliques, en bateau ou en kayak, pour aller voir par vous-même, récolter et cuisiner dans la foulée ces trésors iodés tout juste sortis de l’eau. Et puis il y a les lumières, douces, enveloppantes, nimbant d’ocre et d’or les roches de granit rose. Pas étonnant que la région abrite sur l’île de Tjörn le musée nordique de l’Aquarelle ! Si, là-bas, la nature a créé des chefs d’œuvre difficiles à reproduire sur une toile, la cuisine se charge de la sublimer. Raison de plus pour y réserver un séjour. Préparer son voyage : westsweden.com et goteborg.com/en